L'AIKIDO est une discipline qui peut être vue sous différents éclairages selon ce que peuvent rechercher les pratiquants à un instant donné : 1) Une Méthode réaliste de défense anti agressions à l'opposé des techniques "magiques » de "self défense" qui ne font que tromper les personnes sur leurs réelles capacités, en les mettant objectivement en danger. 2) Des Techniques de maîtrise des énergies  où, notamment, les notions de respiration, de centre, de posture, de distances et de placement, optimisent les capacités énergétiques des individus 3) Une Discipline de santé et d’entretien physique accessible à tous où, notamment, le principe central de non résistance rend durable et optimise les acquis de la pratique tout au long de la vie. 4) Un art de vivre au quotidien, où ce même principe de non résistance conforté par un positionnement adapté et une posture traduisant une plénitude énergétique, améliorent les relations et l’ouverture aux autres, rejoignant ainsi la finalité décrite par o sensei morihei UESHIBA : un art de guerre qui conduit à la Paix.5) Une philosophie résultant d’une pratique qui permet de découvrir des cultures ancestrales pleines d’enseignements.

 

Actualités à consulter :

AIKIDO ET SANTE

 

COURS D'ESSAIS GRATUITS TOUTE L'ANNEE - Inscrivez-vous ici 

Inscription toute l'année à tarif ajusté selon les mois restant. voir rubrique "conditions d'adhésion"dans "Infos pratiques"

 

+

REISHIKI : esprit de la pratique martiale dans le dojo

 

 

Ce que l'on appelle le reishiki, c'est l'esprit dans lequel doit se pratiquer l'aïkido (éducation martiale).

 

Toute sa vie le pratiquant va adapter son comportement en fonction de son évolution dans la connaissance et sa maitrise de l’aïkido.

 

Le réglement intérieur du dojo, conçu dans le respect du Reishiki, va définir le cadre minimal qu'un débutant peut comprendre, et  guider ses premiers pas vers la connaissance de l’art martial .

 

L'aïkido est le produit de la culture orientale. Si on veut le garder son originalité et ne pas le polluer avec la culture occidentale, il faut prendre un minimum de précautions. Dans cet esprit, nous utilisons la terminologie japonaise, plus précise et plus complète que les équivalents occidentaux

 

Le mot «  traditionnel »  signifie que l'on respecte l'objet de notre association c'est-à-dire l'apprentissage de l'aïkido du fondateur. Ce terme est souvent galvaudé et détourné. L’aïkido, comme tout art traditionnel, ne peut être transmis que de manière initiatique, à partir des enseignements du fondateur, de maître à disciples, au fil du temps.

 

L’aïkido traditionnel est un art qui se transmet depuis sa création originelle par O sensei Morihei Ueshiba, de maître à élève. Ainsi, les élèves qui ont suivi les enseignements d’un maître et qui ont reçu de ce maître le droit d’enseigner en son nom (menkyo) poursuivent avec leur élèves la transmission de l’art martial en devenant eux-mêmes maître de leur dojo.

 

Cette transmission initiatique ne peut, en aucun cas, être subordonnée à une instance extérieure qui viendrait interférer et polluer l’enseignement des maîtres (fonctionnement normatif fédéral) ; un principe fondamental régit l’aïkido traditionnel : Un maître, Un dojo. Il ne peut exister deux maîtres (senseï) dans un dojo.

 

Dans notre dojo, Jacques FAIVRE senseï est élève d’Alain PEYRACHE Shihan, qui a reçu les enseignements des maîtres Nakazono et Tamura eux-mêmes élèves du fondateur O sensei Ueshiba.

 

Le règlement a pour objectif de permettre à tous de pratiquer l'Aïkido en toute sécurité, dans le respect de sa tradition et dans les meilleures conditions.

 

Pour éviter toute dérive, le professeur (Senseï), du dojo soucieux notamment des qualités morales des membres de l’association, statue sur toute admission sans avoir à justifier sa décision, quelle qu’elle soit (Nyumon). De plus, il peut prononcer l’exclusion définitive et immédiate (Montzen Baraï) de tout membre qui compromettrait la pratique ou qui aurait eu une attitude ou des propos déplacés ou dangereux, contraire au fonctionnement d'un dojo traditionnel ou à l'éthique de l'aïkido.