L'AIKIDO est une discipline qui peut être vue sous différents éclairages selon ce que peuvent rechercher les pratiquants à un instant donné : 1) Une Méthode réaliste de défense anti agressions à l'opposé des techniques "magiques » de "self défense" qui ne font que tromper les personnes sur leurs réelles capacités, en les mettant objectivement en danger. 2) Des Techniques de maîtrise des énergies  où, notamment, les notions de respiration, de centre, de posture, de distances et de placement, optimisent les capacités énergétiques des individus 3) Une Discipline de santé et d’entretien physique accessible à tous où, notamment, le principe central de non résistance rend durable et optimise les acquis de la pratique tout au long de la vie. 4) Un art de vivre au quotidien, où ce même principe de non résistance conforté par un positionnement adapté et une posture traduisant une plénitude énergétique, améliorent les relations et l’ouverture aux autres, rejoignant ainsi la finalité décrite par o sensei morihei UESHIBA : un art de guerre qui conduit à la Paix.5) Une philosophie emplie d’une pratique qui permet de découvrir des cultures ancestrales pleines d’enseignements.

 

COURS D'ESSAIS GRATUITS TOUTE L'ANNEE - Inscrivez-vous ici 

Inscription toute l'année à tarif ajusté selon les mois restant.

voir rubrique "conditions d'adhésion"

 

ACTUALITÉS

+

Distances en aikido

http://www.aikido-peyrache-art-martial.com/Livres-AP/Traite-didactic/Images/Kanji/Mawai.png

 

Ma: (Espace-temps)   Ai: (Harmonie)

 

Extrait du traité didactique d'aïkido traditionnel d'Alain Peyrache)

 

Une définition simpliste du mawai idéal consiste à dire : "c'est la distance à laquelle l'adversaire doit faire un pas pour vous attaquer, ce qui vous laisse le temps de prévoir une contre-attaque".

Le mawai sous-entend donc une notion de temps et de distance. En fait, cette notion n'est pas typique de l'aïkido et on la retrouve sous d'autres formes dans la vie courante. Des expériences sociologiques eurent lieu dans une bibliothèque et elles se déroulaient selon le protocole suivant :

"Un lecteur anonyme en train de lire et un expérimentateur faisant semblant de lire qui s'avance progressivement jusqu'au lecteur test ; celui-ci à une certaine distance instinctivement recule et maintient l'intervalle. "

Il est bien connu que certains troubles psychiques sont dûs à la promiscuité dans les grands ensembles, et souvent les bâtisseurs prévoient des murs ou des espaces pour que chacun s'estime suffisamment isolé".

"Un chien avant de se coucher dans les hautes herbes, va piétiner un cercle autour de lui, suffisant pour se garantir d'un danger éventuel. Chaque animal sauvage a son territoire non seulement pour sa subsistance, mais aussi pour sa sauvegarde.

Lorsque nous discutons avec un ami, nous nous tenons plus près que lorsque nous discutons avec un inconnu.

Autant d'exemples qui démontrent une notion de mawai dans la vie journalière.

Dans la période de premier apprentissage de l'aïkido, le mawai est pris avec des repères visuels : bokens, mains et la maîtrise de l'espace est le fruit d'une réflexion. Avec la pratique, il devient instinctif et l'apanage du PRO (1).

Le pratiquant entraîné s'adapte aux diverses situations en prenant instinctivement un bon mawai. Le mawai de l'aïkido ka est différent de celui du kendoka, judoka, etc ... car la stratégie et les moyens techniques sont différents.

Selon que l'on travaille Ju no geiko, gono keiko, ryu no keiko, le mawai change. A chaque mawai correspond une ou plusieurs techniques, et c'est même la raison d'être de certaines. Exemples : irimi nage n'existe que parce que le mawai de kote gaeshi est insuffisant à un instant T pour cette technique. Nikyo n'existe que parce qu'on a un problème sur Ikyo et non pas dans un souci de compilation ou d'originalité technique.

On s'aperçoit très vite que la distance ne suffit pas à définir le mawai : telle distance qui parait bonne, une seconde plus tard vous sera défavorable. On introduit ici une notion de temps et d'opportunité, le caractère Ma a deux significations: espace, temps.

Plus la distance entre les pratiquants est grande, moins il faut de puissance physique. Exemple : Aïkido - Kendo.

Plus la distance est courte, plus il faut être puissant : Lutte, Judo, etc...