COURS D'ESSAIS GRATUITS TOUTE L'ANNEE - Inscrivez-vous ici 

Inscription toute l'année à tarif ajusté selon les mois restant.

voir rubrique "conditions d'adhésion"

 

ACTUALITÉS

+

Réglement interieur des dojos

Ce règlement a pour objectif  de permettre à tous de pratiquer l'Aïkido dans le respect de sa tradition et dans les meilleures conditions .

 

COMPORTEMENT DANS LE DOJO  :

 

Le dojo est le lieux (Jo) où on pratique l’aikido et la recherche de son sens (do : la voie)

 

Le maître du dojo (sensei) , eut égard à sa qualité, défini les régles de comportement en usage dans le dojo.

 

Les anciens (sampai) et en particulier les Ushi deshi (assistants) sont responsables du comportement des nouveaux pratiquants et doivent leur expliquer les règles en vigueur dans le dojo. Les nouveaux pratiquants doivent intégralement respecter ces règles.

 

Par respect pour le professeur et les pratiquants, la ponctualité est recommandée. Il est cependant admis que des pratiquants puissent arriver en retard ; dans ce cas, le pratiquant saluera le professeur avant de pénétrer sur le tatami et attendra son autorisation pour intégrer le cours. Si un pratiquant devait sortir du dojo, même pour un temps limité, il doit prévenir le professeur en précisant le motif de sa sortie.

 

Les cours commencent et se terminent par un cérémonial de salut traditionnel  qui permet d’entrer dans l’espace et la pratique de l’art martial.  Ce salut est à la fois un témoignage de respect des origines de l’aikido mais aussi des pratiquants présents. Le silence et la concentration sont de mise pendant ce moment.

 

Avant le salut et pendant les démonstrations du professeur, les élèves s’alignent en rangée. A droite du professeur, les débutant, à gauche, les plus anciens. Chacun doit être en mesure de connaître sa place dans le dojo.

 

Le respect mutuel et l’adaptation aux différences sont nécessaires à la pratique ; chacun est responsable de son évolution et de celle des autres pratiquants, la progression dans la discipline martiale est conditionnée par ce qu’on donne et ce qu’on reçoit de l’autre ; toute compétition ou confrontation n’a pas sa place dans le dojo ; la vigilance et la concentration, sont  des nécessités ; ainsi chacun est responsable des blessures qu’il peut recevoir ou occasionner, des désagréments ou des conflits qui peuvent l’atteindre.

 

Les grades ne sont qu’une appréciation donnée par le maître, permettant aux élèves d’apprécier leur évolution dans la discipline martiale et leur place dans le dojo. Ils marquent davantage un comportement qu’une compétence technique et attestent l’engagement d’un élève au service du dojo et de ses enseignements.

 

Le corps, le sien et celui d’autrui, est un outil de travail unique qu’il faut respecter et ménager ; la compétition pousse les capacités physiques au delà du raisonnable et conduit à réduire les capacités  . L’aikido propose des techniques de contrôle des énergies qui permettent de pratiquer à tout âge et sans critère de puissance physique. Sa finalité est de garantir santé et énergie le plus longtemps possible.

 

S’il constate un comportement persistant qui ne peut être admis à l’intérieur du dojo, le maître du dojo se réserve le droit d’exclure momentanément ou définitivement des cours tout élément perturbateur, et ce, sans remboursement des cotisations versées, après avoir averti les parents pour les élèves mineurs.

 

Les visiteurs, après avoir été autorisés par le professeur à assister au cours, sont les bienvenus ; ils seront attentifs à respecter le déroulement de la pratique dans le dojo.

 

PROPRETÉ, HYGIENE ET SECURITE :

 

En arrivant, les vestiaires seront utilisés pour se préparer à entrer dans le dojo.

 

Par respect de soi-même et d’autrui, les pratiquants sont tenus à la plus grande hygiène corporelle. Des douches sont à disposition, à cet effet, à proximité des vestiaires.

 

Les kimonos seront régulièrement lavés et devront être toujours parfaitement propres et en bon état.

 

La tenue générale devra être décente, le port d’un tee-shirt ou équivalent, est recommandé, sous le kimono, pour les pratiquantes.

 

Pour se déplacer des vestiaires aux tatamis, il n’est pas permis de marcher pieds nus, les tongs ou autres chaussures légères sont nécessaires .

 

En entrant sur le tatami, tous bijoux (bagues, bracelets, colliers, boucles d’oreilles , piercing ...), ou autres objets (montres, lunette ...) qui pourraient occasionner des blessures à soi-même ou à autrui, ou qui pourraient être endommagés pendant la pratique, doivent impérativement être enlevés. Pareillement, chewing gum, autres bonbons et tout corps étrangers pouvant occasionner un accident respiratoire sont interdits pendant la pratique. Afin de prévenir les blessures, les ongles devront être coupés.

 

ÉQUIPEMENT PERSONNEL :

 

Chaque pratiquant devra posséder au minimum un kimono et des patins d’intérieur (zooris, tongs, ...) . Il est toléré pour les débutants, pendant une période d’essai, d'être en tenue de sport type jogging.

 

Le Hakama, habit traditionnel japonais, n’est pas une marque de grade. Il pourra être porté par tout pratiquant qui le souhaite et à tout moment de sa pratique sans autorisation particulière. Il représente un témoignage d’engagement dans la pratique de l’aikido.

 

Les armes utilisées (Bokken, Jo, tanto), sont prêtées par le dojo aux débutants ; leur acquisition par les pratiquants confirmés est recommandée à terme.

 

Promotion du dojo et de l'aïkido

 

La promotion du dojo fait partie de la pratique de l'aïkido.

 

Chaque membre est un acteur de cette promotion, il veillera, en toute circonstance, à donner une bonne image de l'aïkido. On ne peut donc être membre de notre dojo qu'à cette condition.

 

Chaque membre du dojo peut être filmé ou photographié en cours de pratique ; chacun veillera donc à avoir la bonne attitude afin de donner une bonne image de notre art. Ces images pourront être utilisées sur tous les supports de promotion : fly, affiche, vidéos, exposition. En acceptant le réglement intérieur du dojo, chaque membre autorise donc cette utilisation sans réserve.

 

Si un membre du dojo ne souhaite pas être filmé ou photographié, ou ne souhaite pas que son image soit utilisée dans les supports de promotion du dojo, il devra le signifier par écrit au président de l’association.

 

INSCRIPTION :

 

Il est obligatoire, pour que l’inscription soit valide, de fournir un certificat médical d’aptitude à la pratique de l’aikido. Ce certificat a une durée de validité de 3 ans. Toutefois, tout partiquant devra signaler au professeur, toute modification de son état de santé survenant au cours de cette durée. Le professeur pourra alors demander un nouveau certificat d'aptitude tenant compte de cette modification.

 

L’inscription se compose d’une cotisation et d’une licence intégrant une assurance spécifique à la pratique de l’aikido.

 

En dehors d’une période d’essai limitée, l’inscription acquitée selon les modalités détaillées dans le bulletin d’adhésion, est obligatoire pour pratiquer.

 

Toute inscription enregistrée engage l’adhérent pour l’ensemble de la saison.

 

L’inscription n’est définitivement validée qu’après signature exprimant un accord sans réserve au présent règlement.

 

Pour les élèves mineurs : ARRIVÉE ET DÉPART DU DOJO :

 

L’enfant reste sous l’entière responsabilité de ses parents ou responsables légaux  tant qu’il n’a pas été pris en charge par le professeur, et dès la fin de l’activité.

 

Les parents devront bien s’assurer de la présence du professeur et de la tenue du cours pour laisser leur enfant au dojo.

 

Si l’enfant se rend seul à l’activité, l 'École d' Aïkido  ne peut en aucun cas être tenue responsable en cas de problème. Les parents ou responsables légaux devront fournir une lettre autorisant l’enfant à se rendre seul au dojo, aux horaires de pratique.

 

 

 À ………………………….…………………………….., le ……………….

 

Signature de l' Aïkidoka                                                                             Signature du responsable légal

 

 

TELECHARGEMENT :

REGLEMENT-INTERIEUR_23.pdf